jeudi 3 juin 2010

The Big Lebowski



Cette semaine j'ai décidé de passer the Big Lebowski en revue. Pourquoi celui ci? Tout bêtement parce que j'ai joué au bowling cette semaine et que le film tourne autour de cet univers, symbole des Etats Unis s'il ne fallait en choisir qu'un.

Résumer un film des frères Coen n'est jamais évident, tant l'histoire s'éparpille au fur et à mesure de la séance. Je vais quand même tenter de réaliser cet exploit devant vous...Jeff Lebowski,plus connu sous le nom du Duc, est le plus grand glandeur de Los Angeles. Il mène sa vie comme un pacha jusqu'au jour où deux hommes viennent l'agresser par erreur le confondant avec un autre Lebowski de la Cité des Anges. Le duc décide alors de s'en prendre au seul coupable en sa possession, l'autre Lebowski. Ce dernier justifie cette agression par les dettes de jeu de sa femme qui n'arrangera rien à la situation en se faisant kidnapper. Lebowski propose alors un marché au Duc pour la récupérer....compliqué hein? Je ne vous en dis pas plus.

Toujours est il qu'il vous faut regarder ce film. Le casting est impressionnant à commencer par Jeff Bridges alias le Duc, un sacré personnage auquel on a tous envie de ressembler. Qu'est ce qu'il fait dans la vie? On ne sait pas! Quels sont ses soucis avant cette agréssion chez lui? Il n'en a pas. Il est l'américain moyen qui met le pied dans un engrenage qui n'est pas fait pour lui. Il a tout simplement la classe! Ses coéquipiers de bowling ont eux aussi leur propre style qui font leur originalité. Walter par exemple, le faux juif rescapé du Vietnam prêt à dégainer son arme à tout moment et magnifiquement interprété par John Goodman.
The Big Lebowski est desormais devenu une institution: tshirts à l'effigie du Duc à tous les coins de rue, perpetuelles imitations sur les pistes de bowling attenant à la votre. Vous ne pouvez pas passer à côté du Duc, alors plutôt que de vous bidonner devant le gif de Jesus en train de lecher sa boule de bowling (n'est ce pas messieurs ?) ou d'avoir l'air cool, prenez exemple sur le duc et laisser vous embarquer dans cette histoire.


Infos et bandes annonces

Dialogue
Treehorn (realisateur porno) "L'avenir du porno est dans le multimedia. Bientôt il sera totalement electronique."
Le Duc "Ouais ben moi je me secoue toujours à la main"

Extrait musical

3 commentaires:

Chief a dit…

je ne l'ai pas vu, tu me le feras passer ?

Muffin Man a dit…

J'ai l'impression d'avoir lu cette chonique il y a un mois...ah mais oui c'est bien ça !! Il n'y a pas eu de chronique depuis !! Espèce de guignol !

Muffin Man a dit…

Ah ben non toujours pas...