jeudi 22 septembre 2011

Star Wars : la menace fantôme (Blu-Ray)



Comme tout bon geek qui se respecte, je me devais d'avoir en ma possession le tout récent coffret Star Wars en Blu-Ray. Il en aura fallut du temps à George Lucas pour nous pondre une intégrale qui donnera naissance à toute une génération de p'tits Lucas pourris gâtés. Peu importe, l'essentiel est là dans ce coffret qu'on ne sait par quel bout attaquer. Les puristes sont attachés à la première génération de Star Wars, les épisodes 4,5 et 6 nés à la fin des années 70. Le dilemme se résume donc à attaquer le coffret dans l'ordre chronologique de l'histoire ou dans l'ordre de sortie des épisodes sur grand écran. J'ai donc suivi mon instinct et la force vers le chemin m'a guidé. Le coffret démarre par la menace fantôme alors qu'il en soit ainsi! Je sais au moins que je terminerai ce marathon Star Wars en beauté!

Ce premier épisode démarre par l'embargo des méchants sur une petite planète pleine de ressources. Sous la couverture d'une pseudo Fédération du commerce totalement corrompue, ils grignotent petit à petit le terrain politique puis géographique de la galaxie. La République qui sent le coup venir à 10 km envoie donc deux représentants Jedi pour tâter le terrain. Une fois sur place la mascarade est vite démasquée et nos deux guerriers décident d'escorter la reine de cette petite planète vers le Sénat pour défendre sa cause. La tâche ne sera pas facile tout comme mon résumé qui va vite devenir rasoir si je n'y met pas un terme. Comme dans tous les Star Wars rien n'est facile et nos valeureux guerriers devront faire halte sur la planète Tatoïne pour réparer leur vaisseau. Ils y feront la rencontre d'un jeune garçon dont le potentiel est absolument incroyable.

George Lucas veut faire plaisir à ses fans qui auront attendu 26 ans pour déguster les origines de la trilogie. Et c'est à coups d'effets spéciaux qu'il va le réaliser. Certaines scènes comme la course de modules sont juste incroyables sur le plan visuel. Au final c'est juste dommage que le film ne soit qu'une parodie d'effets spéciaux. Je m'explique: on passe d'effets spéciaux en carton à de la haute technologie pendant plus de deux heures. On a l'impression de jouer à un jeu vidéo tant les scènes "réelles" sont absentes. Le tournage a certainement été pesant pour des acteurs qui passent les trois quart de leur prestation à imiter le mime Marceau devant de grandes tentures vertes. Peu importe! Le privilège de prendre part à la saga n'a pas de prix. Demandez donc à Obiwan Kenobi, alias Ewan Mcgregor le nombre de portes qui ont pu s'ouvrir pour lui aprés avoir vu son nom au générique. Ne posez pas la même question à Mark Hamill par contre dont la destinée diffère légèrement...

Le casting est imposant: Liam Neeson, Ewan McGregor, Nathalie Portman, Samuel l. Jackson et même les apparitions de Keira Knightley et Sofia Coppola pour faire plaisir à papa. Le héros de ce volet reste quand même Anakin, enfanté par sa seule mère tel le futur Jésus Christ d'un monde spatial. On apprend qu'il a construit C3PO, collaboré avec R2D2 et aidé des soldats Jedi juste par gentillesse...quel seigneur! Il ne lui manquait plus qu'à tendre l'autre joue comme son double biblique!

Je vais m'arrêter là pour les détails de ce premier opus qui, je l’espère, vous donneront envie de replonger dans la saga ou du moins d'alimenter le débat à la suite de cet article! Que la force soit avec vous...jusqu'au prochain épisode! Amen!


Infos et bande annonce

Extrait musical

3 commentaires:

Chief a dit…

Naboo, kes tu fous ? ;-)

L'accro a dit…

Je me suis demandé si ca venait de là justement!

Chief a dit…

Tout à fait !

tiens au passage : http://www.journaldugeek.com/2011/09/26/mark-hamill-60-ans/