vendredi 2 septembre 2011

Sans plus attendre



Je suis le genre de personne qui adore faire des listes pour apprécier ce qui a été fait et ce qu'il me reste à faire. Une sorte de toc que je cultive comme le font les deux protagonistes de notre film et quels protagonistes! Rob Reiner nous sort le grand jeu avec Jack Nicholson et Morgan Freeman, deux piliers d'Hollywood qui vieillissent comme un grand cru classé. Il faut dire que Reiner n'avait plus rien fait de bon depuis la découverte du couple Billy Crystal et Meg Ryan dans Quand Harry rencontre Sally, un beau retour!

Le film raconte le destin de deux hommes frappés par le cancer et bien décidés à profiter du brin de vie qu'il leur reste. Carter Chambers est mécano depuis qu'il a 16 ans. Cultivé et relativement ouvert, il ne mettra pas longtemps à se rapprocher de son copain de chambrée, Edward Cole directeur de l'hôpital et accéssoirement multi millionaire. Peu importe, les deux hommes sont logés à la même enseigne, parés pour le plus grand combat de leur vie. Ils décident alors de lister ce qu'ils aimeraient faire au cas ou les choses tourneraient mal et se jettent à l'eau!

Bon ok, tout le monde n'a pas un voisin de chambre multi-millionaire pour vous amener aux quatres coins du globe. Généralement c'est plutôt le vieux grincheux qui pue la pisse et qui vous impose le programme télé, c'est moins glamour!
Nos deux hommes voyagent alors vers le Tibet, la France, l'Egypte à travers plusieurs montages cartons qui ne sont pas sans rappeler les kermesses de fin d'année. Là encore le budget n'était pas celui d'Edward Cole, il a clairement du passer en totalité dans le casting!
Mais le jeu en valait la chandelle! Nicholson se donne totalement dans cette comédie dramatique au point de friser l'humiliation à plusieurs reprises. On le voit vomir à quattre pattes, se vider par tous les orifices et subir les effets de la chimio à commenecer par la perte des cheveux. Morgan Freeman n'aura pas eu le même courage en arborant un faux crâne chauve à peine visible. Peu importe! On ne touche pas à Morgan Freeman, ce mec est une institution, le vieux sage éternel qu'on peine à imaginer avoir été jeune.
D'ailleurs c'est assez drôle d'entendre sa voix en version originale complètement différente du doublage français. On serait presque revenu à la VF mais puisqu'il y a Nicholson, on fera l'effort de rester sur la VO.


Au final ce film est touchant car il aborde un sujet auquel on est tous confrontés un jour ou l'autre. Peu importe la manière, nous serons tous contraints de faire un jour ou l'autre le bilan de notre vie et même si j'adore les listes j'espère compléter celle-ci le plus tard possible!



Infos et bande annonce

Extrait musical

2 commentaires:

Didier a dit…

C'est marrant, j'ai vu ce film il y a moins de deux ans, pourtant je ne m'en rappel plus du tout! Une autre comédie dramatique avec Nicholson qui m'a bien marqué c'est "Mr Schmidt", c'était excellent!

L'accro aux dvd a dit…

C'est vrai Mr Schmidt est excellent aussi et je ne manquerai pas de le chroniquer prochainement!