jeudi 16 août 2012

Green Hornet


C'est moi ou tous les super-héros sont des fils à papa qui ne cherchent finalement qu'à venger leur paternel à l'aide d'un fidèle serviteur en guise de couverture? Il faut dire que l'aspect matériel a quelque chose de rassurant quand on se lance dans une aventure aussi coûteuse que le combat du crime organisé.
Et comme l'argent ne fait pas tout, Brett Reid a la chance de pouvoir compter sur Kato, un garagiste dont les cappuccinos pousseraient volontiers George Clooney à balancer sa nespresso par dessus bord. Et cerise sur le gâteau, notre petit surdoué de la mécanique est plein d'idées et bourré de talent. Attention je ne parle pas de tuning dans le genre XZibit à vous coller un babyfoot sur la plage arrière ou un lecteur dvd sous le moteur! Je vous parle de customisation dans le genre des gadgets estampillés "Q" dans la série des James Bond en plus fun!
Sur un coup de tête, nos deux hommes vont finalement s'improviser justiciers d'une ville à la pègre orchestrée par Hemoglobinsky, un caïd en pleine crise de la cinquantaine joliment interprété par le néo bad boy Chritoph Waltz dont ce genre de rôle semble lui coller à la peau, ça tombe bien!!!

Reprenant le concept de la série tv le frelon vert dans laquelle officiait Van Williams et Bruce Lee, Michel Gondry dépoussière et s'approprie cette énième histoire de super-héros pour en faire une comédie pleine de peps dont seul le français a le secret. Il n'en est d'ailleurs pas à son premier essai en matière d'effets spéciaux et d'humour décalé lui qui a entre autres signé la science des rêves ou le déluré soyez sympas rembobinez!  Ne vous inquiétez pas, Green hornet est certainement sa production la moins décalée mais pas pour autant la moins drôle. Et même si les gags ne sont pas toujours très spontanés, leur exécution graphique fera le reste!
Je ne saurai vous conseiller la version originale suite à ma douloureuse expérience du mauvais doublage. J'en veux pour preuve la voix de Kato qui ressemble à une vieille imitation dans le genre du sketch de Michel Leeb sur les chinois, vous voyez le genre?

 Au final les quelques longueurs surviennent quand Gondry parle politique et qu'il s'éloigne de ce qu'il sait faire de mieux: la parodie et l'absurde! Green hornet reste néanmoins un excellent divertissement dans lequel Seth Rogen semble s'être investi corps et âme. En plus d'en être l'acteur vedette, il est également crédité comme producteur et scénariste. Je commence à croire que je ne suis pas le seul gamin à avoir abusé de la télévision mes dimanches après midi sur M6. Et d'autres arrivent encore!


Extrait musical

5 commentaires:

Jérôme GIRALT a dit…

Toi t'es un mec qui regarde Big bang théorie ;-)

L'accro au dvd a dit…

Tu confonds avec Green lantern mec :)

Anonyme a dit…

pas vu...l'homme au collant vert; j'attends avec impatience son adaptation de "l'écume des jours" ; son meilleur étant, pour l'instant "eternal sunshine of et." non ?

Anonyme a dit…

encore raté, l'anonyme c'est magali

L'accro au dvd a dit…

Oui c'est vrai Magali. En même temps son oeuvre est assez barrée et ESOTSM fait presque figure de classique aux côtés des autres!