lundi 11 octobre 2010

Fous d'Irene




Fous d'Irene fait partie de ces films dont j'ai usé la copie VHS avant de m'acheter le DVD pour ne quasi jamais le regarder. Dommage me direz vous! Je crois que je l'ai tellement vu que le recent visionnage pour ma chronique était presque inutile, un dernier pretexte pour regarder une einième fois le film des Freres Farelly. Le premier visionnage doit remonter à l'été 2001 si mes souvenirs sont bons. Chacun de mes étés était massivement rythmé par un film, celui ci en a fait partie au quotidien.
Avec du recul, je le trouve un peu moins drôle, certainement dû au fait que j'en ai serieusement abusé à m'en plier en deux et repeter les repliques cultes avec mon compère de l'époque des heures durant.

L'histoire raconte le destin de Charlie Baileygates, valeureux policier du petit Etat de Rhode Island qui se renferme totalement lorsque sa femme le quitte pour un chauffeur de limousine nain. Ok! Cela peut paraître absurde mais Charlie vit tres mal cet evenement au point de devenir la risée de sa petite ville. Seuls ses enfants le respectent jusqu'au jour où il pète litteralement un plomb jusqu'à créer Hank, son double schyzophrène, arrogant et plein d'assurance, tout le contraire de ce que Charlie a pu être ces dernières années. C'est au même moment qu'il rencontre Irene, qu'il doit protéger de bandits à sa poursuite. Un problème se pose alors. Qui de Charlie ou Hank arrivera à s'imposer?

Je vous l'accorde, nous sommes trés loins du niveau intellectuel des derniers films dont j'ai pu vous parler mais ils ont également été importants pour moi pour deconnecter et poser mon cerveau avant d'allumer la tv comme j'aime à le dire.
De plus, les gags sont assez hilarants au premier visionnage. Efficacité, absurdité et simplicité, aboutissent à l'équation parfaite des Freres Farelly, piliers du cinema comique des années 2000. Ajoutez à cela la performance ô combien hilarante de Jim Carrey, il ne vous en faut pas plus pour regarder ce film un bon dimanche aprés midi vautré sur votre canapé.
Je tiens également à vous signaler la présence de Paul Ellis dans la bande originale, auteur compositeur folk américain que je ne cesse d'écouter depuis ce film.
Je vous en propose d'ailleurs un extrait en live. Chaussez vos santiags et en route pour Rhode Island!!!

Infos en Bande Annonce
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=25037.html

Extrait Musical

1 commentaire:

Chief a dit…

Revu hier soir ! Trop bon ! Fou rire !!!