mardi 28 juin 2011

Band of brothers


Tom Hanks n'a plus la quote ça n'est pas un secret. Ses fans sont désormais trentenaires et ont d'autres priorités que d'aller se cloitrer au cinéma pour n'y aller voir que l'ombre plastique d'une gueule d'ange qui nous a tous fait rêver par le passé. L'heure est à la reconversion et Tom Hanks l'a bien compris. L'idée lui est alors venu d'arrondir ses fins de mois en compagnie d'un autre pré-retraité, Steven Spielberg devenu maître en matière de production avec sa SARL Dreamworks.

Cette mini série raconte les périples de la Easy company, troupe aéroportée durant la seconde guerre mondiale, reconnue pour ses multiples actions contre les armées allemandes.
Aux commandes, le Capitaine Ross Gell...non Herbert Sobel pardon dont on attend la moindre vanne tant son rôle dans Friends l'aura catalogué à jamais. Sur ce, prenez vos fusils d'assault, rations de survie et fixez votre baillonette car l'heure est venue de tabasser du nazi!
Ici, pas de vies supplémentaires ou du choix des angles de caméra, rangez Medal of Honor au placard car on est dans la vraie vie, celle qui vous envoie de vieux relans alors que vous êtes en train de manger lorsqu'un soldat se fait exploser la jambe comme un vieux salami à moitié mangé par les rats!

En historien néophyte, j'avoue que j'ai parfois eu du mal à replacer les différentes batailles ou les évènements auxquels la série peut faire référence. Pas de panique! Les faits réels sont associés à des histoires plus romancées qui nous rappellent qu'on est pas simplement devant un cours d'histoire géo. Je repense immédiatement à ce jeune medecin puceau qui rencontre une infirmière dans des conditions peu propices au coup de foudre. Jambes pulvérisées, carothyde à vif, cage thoracique aussi transparente que celle du Dr Maboul. Autant vous dire que le gel hydro alcolique n'était pas de rigueur à cette époque.

Autre fait marquant, Tom Hanks aura attendu l'épisode 8 pour pistonner son rejeton dans un rôle d'opportuniste, manière asez marrante d'amener la chose. Vous le reconnaîtrez au premier coup d'oeil, un mix de Forrest Gump et de Joe Fox version WW2!

Je vais terminer ma chronique sur un fait assez peu marquant à vrai dire. Je ne saurai que féliciter le duo Hanks/Spielberg de ne pas être tombé dans le cliché des camps de concentration et de la corde sensible. Même s'ils ne sont pas qu'un détail quoi qu'en pensent certains, ils ne sont abordés que de manière juste sans immédiatement tomber dans le patthos et la culpabilité. C'est plutôt une bonne chose, surtout venant des américains!

A consommer sans modération!

PS: Merci à Chief et Mumu pour ce coffret!



Infos et bande annonce

Extrait musical

3 commentaires:

Chief a dit…

Une superbe série sur la WW2 ! Une bonne série à regarder après le soldat Ryan si vous restez sur votre faim !

L'accro a dit…

J'espère avoir bien vendu cette série Chief!

Muffin Man a dit…

Bien vu au fait car la même semaine il passait la série sur France 4. En plein dans l'actu l'accro !