vendredi 3 juin 2011

Stanley Kubrick live from Paris

Les dates étaient déjà entourées depuis des mois sur mon petit calepin, le reste n'était plus qu'une question d'organisation.
Ouverture des portes à midi (bonjour les feignasses)sur le parvis de la Cinémathèque française. Peu de monde dans les files d'attente mais bien assez pour créer un embouteillage sur les premiers mètres de l'expo. Premier constat: le lieu est trés agréable et la scénographie plutôt bien pensée. disposée sur deux étages, l'expo est divisée en espaces qui représentent chacun les films de Kubrick par ordre chronologique.


Le geek fetichiste que je suis est tout de suite attiré par les objets ayant été utilisés par le maître. Et là surprise! La moitié sont des replicas aux apparences trompeuses. Tant pis! Je me contenterai des objets authentiques comme les costumes de 2001 ou la canne de Malcolm McDowell dans Orange mécanique. A ce petit jeu Eyes wide shut récolte d'ailleurs la palme du fétichisme absolu avec de multiples objets collectors comme les costumes portés durant l'orgie à laquelle assiste Tom Cruise l'impuissant...
Le casque estampillé "Born to kill" ou l'une des 15 machines à écrire utilisée par Jack Torrance dans Shining sont encore les souvenirs de films majeurs dans l'histoire du cinéma.



Aprés une interlude dans la boutique officielle de l'expo (un peu maigrelette au passage) le voyage se conclue sur les autres projets du cinéaste, accomplis ou pas d'ailleurs.
On y trouve notamment ses premiers clichés pour le magazine Look ou encore son projet cinématographique pharaonique sur Napoléon pour lequel il avait entreprit des recherches colossales et extrêmement coûteuses.

Au final je repars avec un butin assez anecdotique: magnet, badge, tickets et une série de photos d'un photomaton estampillé Shining dont je cherche encore l'intérêt
aujourd'hui...
L'important est ailleurs. L'expo m'a donné envie de replonger dans l'oeuvre du cinéaste le plus controversé de sa génération. le cinéma bordelais l'Utopia repasse d'ailleurs l'intégralité de ses films en VO, une bonne raison de redecouvrir ou tout simplement travailler ses classiques. Les dates sont deja entourées...

4 commentaires:

Muffin Man a dit…

Je ressens une pointe de déception sur cette expo, je me trompe ?

L'accro a dit…

Oui et non. L'expo est quand même tres bien faite. On trouve des claps originaux, des scripts originaux gribouillés par Kubrick, des extraits videos,etc...etc...
Je suis juste décu par la boutique et le manque d'objets originaux. En même temps les films datant pour la plupart des années 70, l'équipe n'avait peut être pas pensé à l'expo de 2011 pour récolter toute sorte de collectors.
Et comme je le dis à la fin, j'ai envie de revoir les films donc c'est plutôt positif. Les fans apprecieront!!!!!!

Marie a dit…

J'aime le côté positif ;-) En tous cas je me rends compte que je n'ai vu que très peu de films de lui...

Chief a dit…

Superbe la photo du photomaton !!! Avec ton œil, ça doit être dans l'esprit de Shining !!! Que de bons films, c'est maintenant que je réalise en listant ses œuvres !