samedi 20 août 2011

Splice (SF by Chief)


Les recherches sur la génétique. Voilà un sujet passionnant largement abordé par la science fiction, directement (Jurassik park, Alien résurrection, Je suis une légende) ou non (La mouche, Bienvenue à Gattaca). Qui ne se questionne pas en regardant l'évolution du vivant, des origines à nos jours, l'adaptation des espèces à leur environnement et l'espoir qu'un jour, des chercheurs seraient à même de trouver les réponses et les solutions dans les gênes, une fois tous les codes du génome déchiffrés ? Des solutions pour l'agriculture, pour soigner les malades... Tout ceci me dépasse et me fascine également.

Mais revenons-en à Splice. Clive Nicoli et Elsa Kast, un couple de chercheurs, est chargé par Newstead pharmaceutical, de faire des recherches génétiques par assemblage d'ADN de différents animaux. Leurs travaux de laborantins les conduisent à créer deux hybrides à partir desquels ils espèrent extraire des protéines qui pourraient servir le monde vétérinaire. La compagnie souhaite, après leur réussite, lancer la production à grande échelle de ces nouveaux médicaments. Les deux chercheurs eux, veulent continuer leurs recherches en incluant de l'ADN humain dans le but de guérir les maladies les plus graves chez l'homme, comme les cancers par exemple. Mais Newstead pharmaceutical, pour des raisons d'éthique, les en dissuade et souhaite remettre cette nouvelle expérience à plus tard. Forcément, je n'ai pas besoin de vraiment vous le dire mais... ça va mal tourner.

Que dire de ce film qui ne restera pas, pour ma part, dans les anales. Il se laisse tout de même regarder. Les acteurs sont assez "bof" (même si Adrian Brody ne fera pas la même erreur* que dans Le Pianiste et gardera une blouse blanche tout le long cette fois-ci). Les effets spéciaux ne sont pas trop moches. Cela reste quand même divertissant et intéressant. Si vous avez l'occasion de le voir, regardez quand même et à moins que vous ne soyez un geek, pas la peine de l'acheter. Je m'en suis chargé pour vous.

*Private joke : mettre un uniforme allemand pour accueillir les russes libérateurs ! Quel abruti ;-)







2 commentaires:

L'accro a dit…

" regardez quand même et à moins que vous ne soyez un geek, pas la peine de l'acheter. Je m'en suis chargé pour vous."
Je suis fan :)

Et c'est la reprise Chief! J'attends tes copies ;)

Chief a dit…

Ouais, faut que je m'y remette ! J'ai plus rien en stock là ?